SYNERGIE PEI, acteur local de l’Écologie industrielle et territoriale (EIT)

Le principe de l’Écologie industrielle et territoriale est simple et d’une logique imparable : mettre en commun les ressources des entreprises sur un territoire donné, en vue de les économiser et d’en améliorer la productivité. Les déchets des uns deviennent les ressources des autres !
Pilier de l’économie circulaire, l’EIT est une réelle opportunité pour notre territoire, fortement impacté par la problématique de la gestion des déchets, et notamment des déchets des activités économiques.

Tout ceci, SYNERGIE PEI l’a bien compris.

Leur première action dans l’EIT remonte en 2016, avec la création de la structure ECOPAL, dont l’objectif est de transformer les palettes destinées au rebus en planches propres, que les consommateurs pourront transformer en meubles/décorations. 2 millions de palettes arrivent chaque année à La Réunion. Grâce au chantier d’insertion développé avec la prison du Port, 500 tonnes de palettes sont détournées de l’enfouissement chaque année.

Fort du succès de cette première expérimentation, SYNERGIE PEI est créée en 2018, avec pour ambition de lancer une démarche d’EIT multifilières sur le Territoire de la Côte Ouest (TCO). La première étape a été de créer des ateliers de maillage ouverts à toutes les entreprises du TCO.

L’objectif de ce type d’atelier est de faire se rencontrer des entreprises, associations ou autres structures pour développer de nouvelles synergies. Il permet de récolter un maximum d’informations en un minimum de temps. Dans un second temps, il sert également à recruter de nouvelles structures pour les audits en entreprises, qui permettent de déterminer les gisements. Plus il y a de structures qui adhèrent à une démarche d’EIT et plus celle-ci aura des retombées importantes. Aujourd’hui, 450 entreprises et institutions ont été sensibilisées et 1 380 tonnes de matières résiduelles ont été détournées.
Les matières résiduelles identifiées lors d’un atelier de maillage ou lors d’un audit peuvent faire ensuite l’objet de synergies (échange en entreprises) ou bien être orientées vers la « Brocante aux matériaux » de Synergie Péï.

La brocante aux matériaux existe depuis fin 2019. Il s’agit de détourner de l’enfouissement les invendus de matériaux de certaines enseignes, qui pourront être achetés par des particuliers à moindre coût. Ces ventes sont pour l’instant éphémères. À ce jour, sept éditions ont eu lieu et les 3 400 participants ont permis de réutiliser 50 tonnes de matériaux. Une matériauthèque est en cours d’élaboration. Elle prendra place à la halle des manifestations du Port, elle combinera brocante aux matériaux, espace de réparation. Elle mettra également à disposition un plus grand espace de stockage et permettra donc de détourner davantage de matières.

L’ambition principale de la structure est de développer l’activité sur l’ensemble du territoire réunionnais. À ce jour, une convention est d’ores et déjà signée avec la Communauté intercommunale du nord de La Réunion (CINOR) pour le déploiement d’une offre d’EIT sur Gillot et La Mare.

Découvrez plus d’infos sur le site de SYNERGIE PEI ou sur leur page Facebook.